Mon kit maquillage à moins de 60€ ?

Un kit maquillage à moins de 60€ ?

Hello hello !

Parmi mes lectrices il y a beaucoup de novices qui aiment le maquillage mais ne savent pas où donner de la tête face à l’éventail de choix qui s’offre partout en matière de maquillage et accessoires. Elles se sentent perdues dans la jungle de la Beauty World. Et je le comprends. Je suis moi-même passée par là. Et je sais que, question budget, cela peut vite devenir affolant également.

Aussi j’ai décidé de vous aider à vous y retrouver ! Que choisir quand on a un petit budget mais qu’on veut tout de même être jolie et s’amuser avec le maquillage ? Quels sont les indispensables ? Est-ce de bonne qualité ? Que penser de telle ou telle marque ?

Je vous ai fait une sélection des essentiels à avoir dans sa trousse pour faire un maquillage présentable, à porter tous les jours, au bureau comme à l’école, à moins de 60€ ! En plus, c’est bientôt Noël, vous pouvez préparer votre liste au Père Noël 😉

C’est parti !

Pour le teint :

La base :

La base d’un bon maquillage est une surface parfaite, bien nettoyée et débarrassée des cellules mortes. Une base hydratante est nécessaire. Votre crème de jour fera l’affaire. Si elle est traitante (contre l’acné, les pores dilatés, les sécheresses et desquamations, ou encore les zones grasses) c’est parfait. Vous n’aurez pas forcément besoin d’une base spécifique après votre crème de jour. Toutefois il est important d’avoir la peau lisse, débarrassée des cellules mortes ! Oui je sais je me répète mais cette étape est vraiment importante ! Alors, une à deux fois par semaine, on se fait un gommage facial, en douceur, l’objectif n’est pas de décaper sa peau, qu’on fait suivre d’un masque hydratant ou purifiant selon les besoins de votre peau. Pour ma peau mixte je fais un masque hydratant le mercredi soir, et un masque purifiant le dimanche.

Le fond de teint :

Il en existe de toutes sortes, là encore selon votre type de peau, qu’elle soit sèche, grasse, mixte ou sensible. Les textures iront du fluide, au fond de teint crème en passant par les fonds de teint poudre. Et les couvrances iront de légère à couvrante, en passant par semi opaque avec un couvrance modulable. Pour faire le bon choix de fond de teint, il faut connaître non seulement son type de peau mais également sa carnation et le sous-ton de peau: êtes-vous plutôt sous-ton chaud (jaune, doré, cuivré, rouge), sous-ton froid (bleu, rose), ou encore neutre (ni jaune ni rose, ou un peu des deux). Un conseil, allez en parfumerie ou boutique spécialisée, les conseillères vous aideront à déterminer votre sous-ton si besoin. Un mauvais choix de teinte parce qu’on ne connaît pas son sous-ton peut aboutir à un résultat teint pas très seyant : vous êtes sous-ton chaud et vous prenez un fond de teint avec un sous-ton rosé? vous allez paraître grise … imaginez le tableau !

Il y a de nombreuses marques à prix très abordable dont le rendu correspond aux promesses de celles-ci, comme L’Oréal Infaillible 24h, le Maybeline Superstay Full Coverage, ou encore le Wet’N Wild Photo Focus. Ces produits ont de bonnes revues, mais je ne peux vous en recommander une en particulier, ne les ayant jamais testées. De plus je reproche à ces marques leur composition pas très safe (isododecane, polyéthylène glycol, isohexadecane ou encore phenoxyethanol entre autre, composants controversés cancérigènes ou allergènes). Et ils ne sont disponibles qu’en quelques teintes souvent, entre 5 et 16 teintes. Leur prix varie de 6 à 15€.

La poudre :

Elle sert principalement à matifier le teint, fixer le fond de teint pour une meilleure tenue. Mais elle peut également servir à flouter l’apparence des pores et autres petites imperfections. Il en existe de différentes sortes : transparente pour un rendu invisible, ou coloré (beige, rosé, doré) pour illuminer la carnation, ou encore couleur peau. Plus la poudre sera finement broyée plus elle sera indétectable sur la peau.

Une poudre très abordable qui fait son job (et que j’ai testé) :

Pour les yeux :

La base :

A quoi sert une base me direz-vous ? A fixer les fards, afin qu’ils n’aillent pas se loger dans le creux de paupière en une ligne disgracieuse qui se verra quand vous baisserez les yeux. Elle permet également d’intensifier la couleur du fard. Et enfin, elle permet d’unifier la couleur de vos paupières ! Adieu paupières rouges et petites veines !

Il existe des bases spécifiques pour les paupières, chez ELF par exemple :

Mais vous pouvez également utiliser votre fond de teint ou encore votre anti-cernes que vous poudrerez afin de fixer le produit et neutraliser son côté un peu gras : vos paupières seront unifiées et prêtes à recevoir les fards.

Le fard à paupières :

Vous verrez souvent l’abbréviation FAP sur mon site 😉

Je vous suggère de commencer avec 3 teintes de FAP si vous ne voulez pas vous lancer dans l’achat d’une palette dont vous ne serez pas sûre d’utiliser toutes les teintes :

  • un FAP mat pour l’ensemble de la paupière, pour unifier, notamment si votre base est un peu claire par rapport à votre carnation. Vous le choisirez dans la couleur de votre carnation donc 🙂 Par ailleurs un FAP sur l’ensemble de la paupière aide à diffuser les autres FAP de manière uniforme, et en facilite l’application.
  • un FAP mat dans une couleur un peu plus foncée pour structurer le regard et le creux de paupière. Des tons bruns, orangés, prune ou même vert foncé si vous osez, seront parfaits. 
  • Un FAP irrisé, métallique ou satiné pour la paupière mobile. Cela illuminera le maquillage, donnera un effet plus pétillant, plus travaillé. Vous le choisirez dans des teintes brunes, bronzes, or rose, beiges. Il existe de nombreuses teintes assez neutres qui iront à toutes les carnations.

Je vous donne ici des références de chez Makeup Geek parce qu’elles sont bien pigmentées et faciles à travailler (comprendre elles s’étalent et se diffusent bien sur la paupière). De plus elles tiennent toute la journée sans virer. Et pour ne rien gâcher elles sont à un prix très raisonnable, 5.80€ chez Beauty Bay par exemple. Une autre marque ayant un bon rapport qualité/prix (dans le sens où les FAP ont une bonne pigmentation et se travaillent facilement) sera Morphe, au prix de 5.50€ sur le même eshop. Je tiens cependant à préciser qu’il s’agit de pans, c’est-à-dire des FAP individuels sans palette, sans contenant autre que son petit support en métal. Il faudra prévoir une palette magnétique pour les stocker. Vous trouverez facilement ces palettes sur Amazon par exemple, ou encore MAC, Makeup Forever. Beaucoup de marques proposent des palettes vides à composer aujourd’hui.

Les pinceaux :

Les pinceaux sont l’outil essentiel d’un maquillage réussi. J’insiste sur ce point. Si vous voulez un rendu propre, efficace, il faut les bons pinceaux ! Et en plus ça vous facilitera la tâche 😉

Alors les essentiels :

Pour les yeux, vous pouvez commencer avec 2 pinceaux: un pinceau plat pour la paupière mobile, on le choisira synthétique, non seulement il prélèvera bien toutes les matières (crème, poudre pailletée, irisée, métallique, etc…) mais vous n’aurez pas sur la conscience une pauvre chèvre qui n’aura pas demandé d’épilation 😉 ; et un pinceau dense, touffu avec une pointe un peu affûtée pour le creux de paupière et pour bien fondre la matière.

Real Techniques est une très bonne marque pour débuter. Je vous en ai sélectionné deux que vous pourrez retrouver, entre autre chez Feelunique. Profitez-en, ils font souvent des promotions, notamment en ce moment à l’occasion des fêtes de Noël. Je dispose également d’un code de parrainage si vous le souhaitez 😉

J’aurais voulu pouvoir vous proposer également les pinceaux ELF, malheureusement il semble qu’ils aient réduit considérablement leur gamme de pinceaux, c’est dommage car ils étaient très valables pour se constituer un premier kit de pinceaux.

Pour le teint, sans hésiter je vous dis Real Techniques ! Éponge ou pinceau, avec une petite préférence pour le pinceau pour la rapidité d’exécution 😉

L’éponge est aussi valable que le très connu et plébiscité Beauty Blender, il est même moins fragile je trouve.

Pour la poudre et le blush, j’ai sélectionné ce pinceau qui peut être utilisé pour les deux car il est suffisamment « gros » pour une application diffuse de la poudre sur l’ensemble du visage, mais reste tout de même précis et assez petit pour l’application du blush.

Pour les lèvres :

La couleur de rouge à lèvres reste une affaire de goût, mais pour rester dans un maquillage portable tous les jours, je vous suggère de rester dans une teinte relativement neutre, surtout si vous n’êtes pas à l’aise avec le rouge vamp. Un brun rosé, un vieux rose, une teinte nude qui rehaussera la couleur naturelle de vos lèvres. Ceci dit, un joli rouge bien rouge avec un maquillage des yeux dans les tons bruns rend très bien 😉 Par contre, pour éviter de passer sa journée à faire des retouches, ou à surveiller si on n’a pas de rouge sur le menton après avoir mangé, je conseille tout de même les rouges à lèvre liquide !

Chez Sephora, vous pourrez en trouver pour à peine plus de 10€, et la qualité est au rendez-vous. 45 couleurs du plus nude aux couleurs les plus improbables comme le bleu ou le vert 😉

 

Voilà pour aujourd’hui !

J’ai essayé vraiment de faire mini budget mais je privilégie quand même la qualité au prix. J’espère que vous trouverez cet article utile tout de même ? Dites-moi ce que vous en pensez en commentaire 😉 Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je me ferai un plaisir de vous aider !

A très vite !

 

Cover photo credit by Jamie Street

8 thoughts on “Mon kit maquillage à moins de 60€ ?

  1. Bonjour, super sympa l’article … j’ai beaucoup rigole avec le pAssage sur la chevre… question « bete » … Pourquoi LeS poils sYnthetiques sont ils mieux que les poils naturels ? … je voulais savoir aussi si nous pouvions avoIr des petites references en soins gommage/masque quali et petit budget? Merci et bonne continuation

    • Merci pour ce retour 🙂
      Concernant les poils synthétiques, il prélèvent mieux la matière que les poils naturels qui, eux, sont poreux. La matière va s’infiltrer dans les poils mais ne sera pas restituée correctement sur la peau, elle reste « accrochée » au pinceau. Les poils synthétiques vont prélever la matière qui ne peut s’infiltrer dans le poil (étant « plein ») et qui sera re-déposée là où vous le souhaitez, la paupière en l’occurrence 😉 Après il y a toute une technologie sur la façon dont le pinceau est pensé que je ne saurais expliquer 😉 Je ne sais pas si j’ai été assez claire ?
      Pour ce qui est des soins visage, c’est une idée d’article que je me note 😉
      Belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *