Negative Space avec Pier 39 de Colors By Llarowe

Pier 39 CBL, Negative Space

Hello par ici !

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas montré mes ongles ! Et surtout bien longtemps que je n’ai pas pris le temps de m’en occuper ! J’ai fait une cure/soin de 2 semaines pour les remettre en état car l’hiver mes ongles souffrent, froid et ongles à moi pas compatibles, ils ne s’aiment pas !

J’ai profité du renouvellement de la bannière de notre groupe de fans CBL sur Facebook pour faire un nailart rapide sur le thème du bleu. Enfin il y avait deux autres couleurs mais bien entendu mon choix s’est porté sur le bleu ! Trop facile !

A l’honneur aujourd’hui c’est donc Pier 39, une exclusivité créée pour un salon de marques indies qui a eu lieu à San Francisco l’an dernier, Le Indie Shop Event. Je voyage à travers mes vernis !

Pier 39 est décrit comme un bleu persan holo linéaire parsemé d’une multitude de micro paillettes bleues azur qui le rendent encore plus lumineux. Il est sublime à lui tout seul, mais bon j’ai décidé de l’agrémenter d’un petit negative space rapide pour notre nouvelle bannière.

Negative Space ? Kesako ? C’est une technique qui consiste à rendre apparente une partie de l’ongle. Les motifs que vous voyez c’est l’ongle nu en fait. Bon ici ce n’est pas exactement la couleur réelle de mon ongle car la base que j’utilise est légèrement colorée (beige rosé), c’est une base de soin que je vais continuer à utiliser sous mes manucures pendant quelques temps encore. Mais avec un ongle sain, le rendu des negative space est canon ! Si si je vous assure 🙂

Colors By Llarowe :

Sa créatrice, Leah Ann, est la responsable de mon addiction aux vernis indies, et aux CBL en particulier ! Il fût une période où j’achetais les collections complètes, oui oui… Je me suis calmée cette année pour cause de no buy. Ses vernis sont tous 5 free, c’est-à dire exempts de toluène, de dibutyl phtalane, formaldéhyde, camphre et xylène, et sont cruelty free également. A chaque sortie de nouvelle collection vous devinez que je suis au taquet et je deviens folle ! Mais je suis fière de moi, depuis début janvier je n’ai pas craqué… je crois … Bref vous pouvez retrouver sa marque chez Color4Nails aujourd’hui car Leah Ann veut se recentrer sur des projets précis et ne peut plus s’occuper de l’eshop à plein temps. Color4Nails devient le distributeur officiel de la marque.

Trèves de blabla, passons au nailart !

Pier 39, le negative space :

Rien de tel que les photos pour l’illustrer !

A la lumière du jour ci-dessous :

Si le soleil avait été au rendez-vous, vous auriez pu admirer la magie du holo sur ce magnifique bleu !

Je vous montre les macro vous pourrez quand même admirer le petit monde qu’il y a dans ce précieux 😉

Alors ? N’est-il pas magnifique ce Pier 39 ?

Ce negative space, comment on le réalise en fait ? Je vous explique, trop facile !

Le matériel :

Non vous ne rêvez pas, c’est bien une pince de chirurgien, j’aime la précision, lol !

Les basiques : base de vernis (ici Nailtrition de Orly, car je finalise ma cure), votre vernis (Pier 39 de CBL pour moi), et un top coat (j’utilise toujours un top coat sèche vite car je n’ai pas le temps d’attendre une demi journée que mes ongles sèchent ! ici donc Marvel de Superchic Lacquer).

Du Striping Tape, c’est le petit rouleau doré que vous voyez. C’est comme du scotch dont la bande est ultra fine, 1mm ici. Je ne me souviens plus de l’endroit où je me le suis procuré, mais vous pouvez le trouver facilement, chez Amazon notamment.

Et pour finir il vous faut une paire de ciseaux pour couper les morceaux de ST dont vous aurez besoin et une pince pour tenir et placer ces morceaux. Une pince à épiler fera l’affaire, inutile d’aller braquer un hôpital ! lol !

Etape 1 : On pose sa base de vernis, on laisse sécher quelques minutes (j’attend toujours 5mn entre chaque couche personnellement).

Etape 2 : On découpe ses petits morceaux de ST. J’en ai découpé 6 au total (3 par ongle pour mon motif). Veillez à les découper assez longs pour pouvoir les attraper quand même, 5cm c’est bien. Astuce : avant de les coller sur l’ongle, collez les sur le dos de la main pour enlever l’excédent de colle, cela vous évitera d’arracher la base quand vous les décollerez.

Etape 3 : Placez vos ST sur vos ongles selon le motif voulu. Lissez-les bien sur l’ongle pour qu’ils adhèrent bien et ne laissent pas de place au vernis pour filer dessous ! Insistez bien sur les côtés des ongles, il faut qu’ils épousent parfaitement votre ongle.

Etape 4 : On vernis ! On couvre tout l’ongle y compris le ST ! Et on n’attend pas, soit on fait 1 couche de vernis épaisse soit 2 couches fines successives (oui je sais j’ai dit que j’attendais 5mn entre chaque couche mais là non, on n’attend pas !) et on retire immédiatement après le ST ! Avec la fameuse pince de précision, lol ! On les retire un à un, dans le sens inverse où on les a posés, histoire d’éviter toute catastrophe et bavure ! Faites ce que je dis pas ce que je fais… sur l’annulaire vous voyez que ça a bavé, j’ai voulu faire la maligne en retirant les 3 bandes ensemble… Et oui cela fait trop longtemps que je n’ai pas joué avec les ST, j’avais oublié !

Etape 5 : On a attendu que ça ait séché (5mn krrr krr krrr) et on top coat et voilà ! tada ! Negative space !

Facile non ? 

Bon voilà je suis démasquée, je ne suis pas une nailartiste qui fait des fleurs en one stroke (cf le site de Tartofraise, la reine du One Stroke), je choisis les nailarts faciles ! Striping Tape tu es mon ami !

Vous aimez quand même ?

En attendant de lire vos impressions je vous dis à très vite !

 

N.B.: J’essaie de récapituler l’ensemble des termes et abréviations utilisés dans mes articles dans la rubrique Lexique que je met à jour au fur et à mesure 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *